La préhistoire en Ardèche deviendrait-elle aussi réputée qu’en Périgord ?

La nouvelle région Rhône-Alpes-Auvergne rivaliserait-elle de richesse dans le domaine des traces préhistoriques et de l’art rupestre avec le sud ouest de la France ? C’est en ces termes que le professeur Michel Philippe,  conservateur honoraire du Muséum d’histoire naturelle de Lyon, s’adresse à nous en ce dimanche 8 novembre 2015 pour visiter le musée de la caverne du Pont d’Arc.

 

Partis à l’aurore sous la bénédiction de la constellation d’Orion, les membres de la société Linnéenne de Roanne, bénéficient en la personne de Michel Philippe d’un guide de choix. En effet ils sont peu nombreux les spécialistes à avoir pu pénétrer dans la grotte du Pont d’Arc découverte en décembre 1994 et inscrite au patrimoine de l’Unesco depuis le 22 juin 2014.

 

C’est en sa qualité de responsable de la fouille du gisement au  Musée de l’ours des cavernes, site emblématique de Chartreuse, qu’il a pu exploiter la chapelle Sixtine de  l’Ardèche. Fort de son talent de pédagogue  et de vulgarisateur, il nous guide dans ce département ensoleillé.

 

En descendant la vallée du Rhône, les sites sont nombreux à avoir été visités ou habités par les premiers hommes, des néanderthaliens, comme  Soyon et ses falaises, sa tour penchée. Plusieurs grottes, en Ardèche, contemporaines du gisement de la roche de  Solutré en Saône et Loire, ont révélé des restes de  mammouths dépecés.

 

Plus au sud, l’Aven d’Orgnac révèle un patrimoine souterrain d’une richesse exceptionnelle où seulement un dixième du gisement a été fouillé. Des dents humaines, vieilles de 350 000 ans auraient été retrouvées récemment et indiqueraient la présence d’Homo heidelbergensis.

 

Sortie de l’autoroute du soleil dans la Drôme puis direction la célèbre nationale 7.Proche de la commune de Malataverne, la grotte à Mandrin a mis en évidence une douzaine d’installations humaines. Cet abri sous roche révèle un passage entre les derniers néanderthaliens et les premiers Homo sapiens.

 

Il existe vingt-deux grottes connues en Ardèche pour avoir été occupées au Paléolithique. Les géologues estiment qu’il a commencé avec l’apparition de la première espèce du genre Homo il y a environ trois millions d'années. Cette période inclut l'apparition de notre espèce, Homo sapiens, il y a environ 200 000 ans, son expansion et le déclin des autres espèces du genre Homo. Elle s’achève il y a 12000 ans. Les préhistoriens, eux, le découpent en plusieurs faciès industriels comme le Magdaléniens, le Solutréen, le Gravettien et le plus ancien  l’Aurignacien représenté à la caverne du Pont d’Arc.

 

La grotte dite « Grotte Chauvet » est remarquable par la présence d’ossements d’ours, mais aussi d’empreintes et surtout de gravures et de peintures rupestres exceptionnelles.

526 entités graphiques ont été décrites, dont quatorze espèces animales reconnues qui vont du félin, aux mammouths, en passant par le rhinocéros laineux, les chevaux, les bisons, l’ours… et surtout  hiboux et panthères représentations uniques au monde.

La faune fossile se compose de plus de 4000 ossements dont 99% d’ours des cavernes, mais aussi de loup, hyène, rennes, panthère, cheval, aigle , corbeau…

Les datations des peintures, de couleurs noires seulement, réalisées au carbone 14 indiquent une période comprise entre 37000 et 34000 ans. Ce sont donc les plus anciennes en France …on est loin de Lascaux et de ses 17000 ans !

 

PIERRE VITTORE 

professeur de science et de géologie

 

 

Bibliographie :

http://www.linneenne-lyon.org/spip3/spip.php?rubrique33

ttp://www.musee-ours-cavernes.com/

 http://www.ardeche-guide.com/patrimoine-culturel/musees/musee-archeologique-172499

http://www.orgnac.com/

http://www.malataverne.fr

http://www.cavernedupontdarc.fr/

 

 

La plus ancienne représentation d’une observation géologique serait-elle en Ardèche  dans la grotte du Pont d’Arc dite « Grotte Chauvet ?

 

 

Les vestiges de Çatalhöyük situés dans l'actuelle Turquie, en Anatolie centrale, dans la plaine de Konya, sur les bords de la rivière Çarşamba, vieux de 9000 ans, constituent l'une des plus anciennes villes connues.

 

En 1963, l'archéologue James Mellaart y avait trouvé une grande fresque sur le mur d'une maison. Récemment  l’équipe du docteur  Schmitt de la Geological Society of America Conference à Denver, au Colorado (30-10-2013) précise qu’il s'agirait d'un volcan en éruption explosive surplombant un plan de la ville.

Si cette  hypothèse est exacte, alors cela signifierait  que les habitants de Çatalhöyük qui ont réalisé cette peinture ont assisté à l'éruption, il y a 9000 ans. Il s’agirait donc de la plus ancienne représentation d’une observation géologique. 

 

La grotte du Pont d’Arc en Ardèche dite « Grotte Chauvet » risque de repousser cette date de 27000 ans ! Une équipe française associant des physiciens et des préhistoriens vient d’interpréter les gerbes rouges qui éclaboussent le « Sacré-Cœur », un des panneaux ornés de la grotte dans une publication de la revue PLoS One du 8 janvier comme des éruptions des volcans tout proches du Bas-Vivarais. Leurs fontaines de laves auraient coulé il y a 36 000 ans, selon une datation qui concorde avec celle de l’occupation humaine de la caverne.

 

Parmi cette équipe de scientifiques français on trouve par exemple  Sébastien Nomade ingénieur-chercheur, au laboratoire des sciences du climat et de l'environnement du Commissariat à l'Énergie Atomique de Saclay et roannais de naissance mais aussi Evelyne Debard maître de conférence à Lyon 1 et sédimentologue. Ainsi les géosciences peuvent éclairer les préhistoriens et nous donner ainsi des clés de lecture des couleurs de roche et des somptueuses représentations pariétales pour certaines encore bien mystérieuses…

 

PIERRE VITTORE

professeur de science et de géologie 

 

Bibliographie :

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/l-enigmatique-catalhoyuk-vieille-de-9500-ans-minimum.html

http://www.sci-news.com/archaeology/science-catalhoyuk-map-mural-volcanic-eruption-01681.html

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2016/01/08/des-dessins-d-eruptions-volcaniques-dans-la-grotte-chauvet_4844258_1650684.html#xtor=RSS-3208

http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0146621

http://blogs.univ-tlse2.fr/palethnologie/wp-content/files/2013/fr-FR/version-longue/articles/DAT3_Ferrier-etal.pdf

http://www.le-pays.fr/region/actualite/2016/01/17/un-roannais-decode-la-grotte-chauvet_11736408.html

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Créateur de Voyages "Saveurs et Patrimoine"

Appel

Email