Articles

Une "Pompéï viennoise"

 

Une « Pompéi viennoise » découverte au bord du Rhône en 2017.

Des découvertes remarquables dans un quartier d’habitation de la colonie romaine de Vienne par la société d’investigation archéologique ARCHEODUNUM.

La rive droite du Rhône sur la commune de Sainte Colombe est connue depuis le XIXème siècle pour son patrimoine archéologique, notamment après la découverte de plusieurs mosaïques exposées au Musée de Saint Romain en Gal qui témoignent de la présence d’une riche colonie romaine de VIENNA fondée en -122 av J-C sur la rive gauche.

 

La Villa Carlotta et ses jardins

 

La splendide demeure de la fin du XVIII ème siècle fut construite pour le Marquis Giorgio Clerici qui désirait une maison imposante, entourée d'un jardin à l'italienne orné de statues, d'escaliers, de fontaines. Gian Battista Sommariva, le propriétaire suivant, mécène, avocat, homme politique, à sa retraite il se consacre aux arts et investit une partie de sa fortune à enrichir la Villa d’œuvres d’art. Il achète la propriété en 1801, elle atteint l’apogée de sa splendeur.

Les studios Cinecittà ou la ville du cinéma

Inaugurés en 1937 sous le gouvernement fasciste de Mussolini, ce complexe cinématographique avait pour objectif à sa création d’être un instrument de propagande pour le régime italien de cette période et de rivaliser avec les studios américains d’Hollywood. Pour l’inauguration on tourne « Scipion l’Africain », l’histoire d’un général romain qui met un terme à l’hégémonie carthaginoise en Afrique du Nord. Image de la grandeur romaine ! 

La Pala d'Oro : joyau de Venise

Chef d’œuvre de l’art byzantin, remanié à Venise, la Sérénissime conserve dans la Basilique San Marco un des plus beaux joyaux, la Pala d’Oro.
Ce magnifique retable en or massif et en pierres précieuses est dissimulé derrière le maître-hôtel qui conserve les reliques du Saint Patron de la Ville lagunaire Saint Marc qui se substitua  au IX ème siècle à Saint Théodore imposé par Byzance. 

La Chapelle Sixtine et Michel-Ange Buonarotti

Après une longue traversée dans les méandres des Musées du Vatican regorgeant de culture et d’histoire, nous parvenons  enfin à l’ultime salle, un des joyaux des musées, la  Chapelle Sixtine. A peine entrés par la petite porte, nos regards se portent immédiatement vers le haut, nous sommes saisis par la voûte et surtout par la puissance et les volumes des personnages peints à fresque par Michel-Ange.

 

Préhistoire en Ardèche

La préhistoire en Ardèche deviendrait-elle aussi réputée qu'en Périgord?

La nouvelle région Rhône-Alpes-Auvergne rivaliserait-elle de richesse dans le domaine des traces préhistoriques et de l’art rupestre avec le sud ouest de la France ? C’est en ces termes que le professeur Michel Philippe,  conservateur honoraire du Muséum d’histoire naturelle de Lyon, s’adresse à nous en ce dimanche 8 novembre 2015 pour visiter le musée de la caverne du Pont d’Arc.

La plus ancienne représentation d'une observation géologique serait-elle en Ardèche?

 

La Villa Oplontis ou le Luxe à la Romaine

Raffinement, élégance, goût du détail dans les décorations pariétales, grandeur des lieux  font de la villa Oplontis, située dans la baie de Naples, l’une des demeures les plus majestueuses de l’Antiquité et des mieux conservées suite à l’éruption du Vésuve en 79 ap.JC. Ne pas s’y méprendre : la villa dans l’antiquité n’a rien à voir avec la conception que l’on en a de nos jours, nous sommes loin du pavillon de banlieue. Toutefois, la villa romaine est construite hors des centres villes.

Une Villa pour une Impératrice.

Dante Alighieri, Littérature et Politique

Dante Alighieri (1265-1321) fut un grand représentant de la littérature italienne et européenne. Poète issu de la noblesse florentine, il donna toutes les lettres de noblesse à la langue italienne, il se consacra pour cela à l’élaboration d’une œuvre élevant l’italien comme langue littéraire nationale, appelée à remplacer le latin. Dante ne fut pas seulement un homme de lettres, il fut aussi un homme engagé dans la vie politique de sa ville Florence. Un engagement qui lui valut des déboires jusqu’à l’exil.

Rome contemporaine

Rome sans nier son passé se tourne vers le futur. De nouveaux musées d'art contemporain ont vu le jour. Ils proposent des expositions temporaires et permanentes. Parfois dans des lieux insolites, auxquels on a donné une nouvelle vie, un nouveau souffle. Des œuvres d'art se réapproprient des espaces à l'origine impensables. Nous pouvons citer par la même occasion la Centrale Montemartini un bel exemple!  Une ancienne usine transformée en musée qui abrite des sculptures antiques. Une scénographie où  l’œuvre antique partage la scène avec des  turbines à gaz.

 

Le Palais Grassi à Venise

Grand creuset artistique et culturel, Venise subit par conséquent les influences orientales avec Byzance dont elle fut la vassale jusqu’en 1214, puis celles des périodes  gothique, renaissance, baroque et moderne. Les échanges commerciaux avec ses comptoirs de marchandises en orient apportent opulence, richesse à  la Cité des Doges qui atteint son âge d’or au XV et XVI siècle où la vie intellectuelle et artistique est fort brillante.  Les innombrables œuvres d’art qui décorent les musées, les églises et les palais témoignent de ces richesses.

Le Palais Farnèse, joyau d 'art et d'histoire

Le Palais Farnèse à Rome. "Un palais non plus pour un cardinal, mais pour un pape" (Vasari). Architecture rayonnante de la Renaissance italienne, le Palais Farnèse est un témoignage de finesse et d'élégance artistique. Un des palais les plus remarquables de cette période florissante et du renouveau artistique.Alexandre Farnèse, cardinal, achète à la fin du XVème siècle une résidence proche du Campo dei Fiori, ancienne place de Grève où trône la statue de Giordano Bruno, philosophe dominicain, déclaré hérétique par l’Eglise et brulé vif sur la place. 

 

Déjà des inégalités en France, il y a 6000 ans!

Le nouveau musée des Confluences à Lyon présente une exposition remarquable sur les inégalités au Néolithiques. L’exposition : « Signes de richesse, inégalités au Néolithique » est organisée par la Réunion des Musées nationaux-Grand Palais et le Musée national de Préhistoire des Eyzies-de-Tayac. Le Néolithique est défini par les archéologues et les préhistoriens comme le passage pour l’humanité, des chasseurs-cueilleurs aux premiers paysans (environ -6000 ans dans le sud de la France) .Regroupés en villages, nos ancêtres commencent à produire leur propre nourriture et se sédentarisent progressivement, premiers villages datés à -5300 ans dans le nord de la France.

La vallée du Rhône à l’heure des mythes fondateurs au Musée gallo-romain de  Saint Romain en Gal.

 

L’exposition « Mythes fondateurs : De Hercule à Dark Vador » qui vient du musée du Louvre nous montre que nos civilisations modernes ont aussi besoin de héros réels ou imaginaires, et que le thème de la lutte du Bien et du Mal est intemporel.

Qu’est-ce qu’un mythe et que représente-t-il pour une civilisation ? Les dieux et les héros, les animaux et les monstres qui peuplent cette exposition sont issus des grands récits de différentes civilisations. Les mythes de l’Antiquité gréco-romaine trouvent ainsi une place de choix dans cet écrin que constitue le musée de Saint Romain en Gal près de Vienne, célèbre pour ses mosaïques et  qui fête cette année ses vingt ans.

 
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Créateur de Voyages "Saveurs et Patrimoine"

Appel

Email